30 AVRIL 2017

معرض الصحافة ليـوم : 30-04-2017

Conférence / irrigation – distribution d’eau
Ghardaïa : Conférence sur l’innovant système de distribution de l’eau par injection
et solaire
Animée par l’éminent expert en la matière, Abdelkader Meberbeche, et organisée par
l’Ansej de la wilaya de Ghardaïa, une conférence sur les voies et moyens à même de
parvenir à juguler les pertes engendrées par les actuels procès en matière d’irrigation et
surtout de distribution de l’eau aux populations, une conférence s’est tenue lundi au niveau
de la maison de entrepreneuriat de l’université de Ghardaïa .
Devant un parterre d’étudiants universitaires, de responsables de directions de wilaya et
surtout de jeunes apprenants du centre de formation de Bounoura, versés dans le domaine
du photovoltaïque, notamment le montage de panneaux solaires, l’éminent expert et
inventeur de l’ingénieux système de distribution de l’eau par injection et solaire, dit (IPE
Système) dans le jargon scientifique, hydraulicien de formation, Abdelkader Meberbeche,
s’est fendu d’une longue et concise trituration de formules et d’expressions d’une haute
teneur technique, scientifique et intellectuelle pour expliciter dans les moindres détails les
avantages de sa découverte . Décliné autour du thème de l’eau comme principale
préoccupation des populations, qu’elles soient sédentaires ou nomades, en tant que source
de vie, l’argumentaire scientifique s’est articulé sur la question fondamentale de la
déperdition du réservoir hydrique. Partant du fait que bien des pays, notamment de
l’hémisphère sud, ont connus moult bouleversements socioéconomiques et
particulièrement culturels, en termes démographiques, exode rural, déperdition du travail
et raréfaction des terres arables du fait, justement, de la pénurie chronique de la ressource
hydrique , beaucoup de scientifiques se sont mis à plancher sur les moyens techniques et
technologiques ) à développer pour freiner la catastrophe qui se profile à l’horizon . Et
c’est en s’inspirant de l’ingénieux système de répartition de l’eau utilisé par les Foggaras
du Touat et du Gourara, reconnait Mr Abdelkader Meberbeche , que celui-ci est arrivé, en
innovant et en actualisant le concept de régulateur de pression inventé par Watts en 1876 ,
à mettre au point ce nouveau concept de distribution de l’eau par injection et solaire dit
IPE Système .
Développant son intervention, l’expert en la matière soutient que son système dit, par
ailleurs, d’irrigation racinaire, permet, entre autres, de faire face au spectre du stress
hydrique qui menace nos réserves phréatiques et albiennes , notamment en ces périodes de
faiblesse pluviométriques, par la modernisation de l’irrigation agricole, les espaces verts,
les surface de jeux, la reconstitution du tissu végétal en zone steppique (lutte contre la
désertification, aliments du bétail..), tout en restant dans les normes de protections
environnementales avec l’utilisation de l’élément photovoltaïque (énergie solaire) comme
source d’énergie. Il est à signaler que cette invention qui a reçu le soutien de plusieurs
universités de par le monde et une reconnaissance au salon mondial des inventions de
Genève , mérite un plus grand soutien des pouvoirs publics pour soin intégration technique
et technologique dans les nouveaux ensembles d’habitations et des investisseurs dans le
domaine de l’agriculture pour préserver cette ressource vitale . « Notre objectif à travers
l’organisation de ce type de conférences est d’encourager l’esprit d’ entrepreneuriat chez
les étudiants universitaires » affirme Djamel Eddine Benseghir, le directeur de l’Ansej de
la wilaya de Ghardaïa, qui précise que «cette journée est destinée aux chercheurs, aux
étudiants et aux stagiaires de la formation professionnelle, apprenants dans le domaine du
solaire, du photovoltaïque , de l’éolien et de la biomasse ainsi que ceux inscrits dans le
domaine de l’eau en général et de l’hydraulique en particulier.»

MOHAMMADIA: Enfin l’eau potable pour Yechba
Le programme de désenclavement des contrées rurales de tout le territoire de la wilaya se
poursuit pour soulager leurs populations des souffrances endurées à l’image du douar
Yechba situé à 26 km à l’Est de la daïra de Mohammadia. Celui-ci, relevant de la
commune de Sedjerara, se trouve enfoui dans les montagnes des Beni Chougrane.
Après une opération d’électrification, il vient d’être raccordé au réseau d’alimentation en
eau potable. Les habitants ont manifesté leur joie de disposer enfin de l’eau courante.
L’enveloppe financière dégagée sur PCD est de l’ordre de deux millions de DA. Les
citoyens de ce douar, qui souffrent encore de l’isolement, sont reliés actuellement au
chemin de wilaya par une longue piste de 10 km tracée dans un relief très accidenté
qu’aucun automobiliste n’ose emprunter. Ils ont profité de la présence du wali pour lui
demander un aménagement de cette voie qui demeure l’unique moyen de communiquer
avec le reste de la région.