Rencontres-architecture-eau-désert

slider_ghardaia_rencontre_0Algeria com Event et RAED – AGIRE /ABHSahara

Classes d’eau et sorties sur sites

Ghardaïa les 29, 30 et 31 Octobre 2016.

 

En coordination avec les associations locales Algeria-com-évent et RAED, l’AGIRE via l’ABHSahara, a organisé une manifestation sur l’eau qui s’est  déroulée du 29 au 31 novembre 2016, à Ghardaïa, au quelle plusieurs structures y ont participé, à savoir : l’eau et l’environnement, l’éducation, et l’APC de Ghardaïa.

Le programme de l’événement comprend principalement la distribution de documents pédagogiques informatifs, la projection de plusieurs films de long et court métrages sur l’eau, dont l’un sur les conséquences d’une vie sans ce précieux liquide, l’organisation de classes d’eau au profit de 200 élèves du cycle moyen, visites sur les sites de partage des eaux à Ghardaïa, et de l’unité d’intervention de lutte contre les incendies de la protection civile, ainsi que l’évaluation des réflexions des collégiens sur la tenue d’un journal des classes d’eau, dont l’objectif est de changer les habitudes de consommation de l’eau chez l’élève, qui sera présenté lors de l’événement du festival sur l’eau et l’architecture à Ghardaïa le mois de février 2017.

La séance d’ouverture de cet événement, déroulée au niveau de la salle de conférences de la commune de Ghardaïa, a été marquée par la présence du représentant du Ministère des ressources en eau et de l’environnement, M.BOUZROURA Yazid, des responsables des organismes concernés, en plus de 200 élèves des établissements scolaires de la wilaya de Ghardaïa.

 


ghardaia_7_29_10_2016Dans son intervention, M.BOUZROURA Yazid, représentant du ministère des ressources en eau et de l’environnement, a précisé que l’organisation de ce genre de manifestations de sensibilisation à l’économie de l’eau est une initiative louable à encourager, notamment par l’implication des associations locales qui sont une partie prenante dans la société civile, pouvant assister les organismes publics du secteur de l’eau et de l’environnement à mieux préserver ce précieux liquide qui est l’eau, plus particulièrement dans les zones qui se distinguent par des ressources limitées (cas du Sahara Algérien).

 


ghardaia_8_29_10_2016

Pour sa part, Mme KHODRI YAMINA, présidente de l’association Alegria com Event a présenté dans son allocution d’ouverture, l’objectif et les principaux axes des activités de cette rencontre, et a relater la plateforme pour les rencontres-architecture-eau-désert, dont l’organisation de ces journées sur les classes d’eau avec l’AGIRE est un soubassement pour la préparation du grand événement qui aura lieu au mois de février 2017 à Ghardaïa.

 

 

 


ghardaia_5_29_10_2016Quant au représentant de l’AGIRE, le directeur de l’Agence de bassin hydrographique Sahara, M. Lazhar BENBRAHIM, a remercie les participants à cette importante rencontre, ainsi que, les organisateurs de cet évènement, et a mis l’accent sur l’encouragement du mouvement associatif dans le domaine de l’économie et la préservation des ressources en eau, notamment à travers les générations futures du milieu éducatif.

Il a exprimé sa satisfaction au rôle que jouent les associations de la wilaya de Ghardaïa, dans la protection de l’environnement et la gestion collective de l’eau, et ce, depuis plusieurs siècles. Il a également indiqué que, l’ABHSahara ne ménagera aucun effort pour le renforcement de toute initiative provenant des associations dans le domaine  de l’économie de l’eau, ainsi que, de mettre à leur disposition sa longue et riche expérience, de même que, ses compétences en matière de sensibilisation au profit de associations dont elle enregistre l’organisation de plus de 1500 classes d’eau, dispensées au profit de 59880 élèves dans les différents établissements scolaires, depuis 2005 à ce jour.

Les autres intervenants, en l’occurrence le Président de la commune de Ghardaïa, le Directeur de l’éducation et le Président de l’association RAED,  ont axé leur intervention sur l’importance et le rôle du mouvement associatif dans l’appui des structures des secteurs de l’eau et de l’environnement, à mieux mener cette opération de sensibilisation à l’économie de l’eau.


Déroulement des classes d’eau et visites sur terrain 

ghardaia_4_29_10_2016

Les classes d’eau ont été lancées l’après midi de la première journée, du 29 octobre 2016, dont les cours d’eau ont été animés et présentés par le personnel de l’ABHSahara.

Le thème des cours d’eau a été consacré aux bonnes pratiques quotidiennes sur l’utilisation de l’eau dans les ménages, ainsi que l’optimisation de l’eau dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie.

 

——————————–


ghardaia_2_29_10_2016

Durant la deuxième journée, du 29 octobre 2016, s’est déroulé le programme de visite des élèves aux sites du système de partage des eaux  de bouchène, dont des explications concernant le fonctionnement de cet ouvrage hydraulique ancestral, qui témoigne de le génie humain qui existait depuis l’antiquité et demeure intact à ce jour, avec un système de récupération des eaux de crues acheminées depuis l’Oued M’Zab, jusqu’au site de «Amlaga », un point d’affluence des eaux de deux importants Oueds :  Labiod et Laadira.

—————————-


Les élèves ont été conduits par la suite vers le Palais de TAFILALT situé à BENI ghardaia_3_29_10_2016YEZGEN, et après une tournée au niveau du parc, des explications ont été donné par un guide de la fondation AMIDOULE, sur les anciens ouvrages hydrauliques et leurs fonctionnements, de même que des informations sur le système de recyclage des eaux usées, existant au sein du parc zoologique.

La deuxième journée a été clôturée par la projection d’un film documentaire au niveau de la salle de cinéma municipale.

————————————


ghardaia_1_29_10_2016

Durant la troisième journée, une sortie à l’unité de la protection civile de la wilaya de Ghardaïa, a été organisée au profit des élèves, au cours de laquelle les sapeurs-pompiers ont présenté une démonstration pratique, par une  simulation d’un feu dans une voiture devant les élèves, et l’intervention de l’extinction de l’incendie à partir des jets d’eau à forte pression.

——————————————–

**********************