28 MAI 2017

معرض الصحافة ليـوم : 28-05-2017

Constantine – Sensibilisation à l’économie de l’eau:
Des gestes simples qui apportent un gain immense

«La mission allant, presque, de paire avec la scolarité des élèves, la campagne de
sensibilisation à l’économie de l’eau, ou éducation à l’environnement, marque une halte
durant l’été», souligne la chargée de la sensibilisation à l’Agence du bassin hydrographique
(ABH) Constantinois Seybousse – Mellegue, Melle Souheila Kerbi. «Ce temps de
vacances pour les élèves permet de mettre en oeuvre une campagne dans le même créneau
de la sensibilisation mais qui toucherait d’une manière générale un large public, grâce au
soutien médiatique notamment».
Durant l’année scolaire 2016/2017, le service d’information et de sensibilisation à
l’économie a mis sur pied 75 classes d’eau, soit 3.603 élèves touchés par ces actions de
sensibilisation. Une classe d’eau spéciale, ouverte le 16 mai dernier, a été dédiée aux
élèves de l’école des jeunes aveugles de Constantine , pour les sensibiliser autant que
d’autres élèves sur les avantages qui découleraient l’économie à l’eau, pour le citoyen qui
réduit sa facture et l’intérêt général qui préserve une ressource naturelle qui appartient
aussi aux générations futures.
Les classes d’eau, en plus de faire comprendre aux élèves la nécessité vitale de prendre
soin de cette ressource en évitant le gaspillage, incitent au débat libre entre les éducateurs
et les élèves et l’échange sur les thèmes de l’eau. Tout au long de l’année, l’ABH a organisé
également 5 sorties dans la nature pour les collégiens, en direction des barrages de
Bouhamdane, Beni Haroun, des stations de traitement d’eau potable, du périmètre
d’irrigation El Fedjouj et du lac souterrain d’Ibn Osmane. «A travers ces actions, on
souhaite surtout développer chez les jeunes élèves un esprit respectueux envers cette
ressource», indique la chargée de la sensibilisation de l’ABH.
Cette dernière attire l’attention des foyers sur les gaspillages et les pertes d’eau dans les
domiciles, dont la réduction se répercuterait automatiquement sur la facture. Citant à
l’exemple un robinet qui fuit (goutte à goutte) et qui gaspille entre 140 et 680 litres d’eau
par jour, ainsi que la possibilité d’économiser 8 litres d’eau si on prend la précaution de
fermer le robinet quand on se rase ou quand on se brosse les dents, et réaliser d’énormes
économie en utilisant un seau d’eau et un savon pour laver le véhicule. Ce sont là des
gestes simples qui apportent un gain immense.

Ressources en eau : Le surprenant retour de Hocine Necib

Hocine Necib reprend son poste de ministre des Ressources en eau et de l’Environnement
en remplacement d’Abdelkader Ouali, moins d’une année après l’avoir quitté. Il avait déjà
été nommé à ce poste en septembre 2012.
Il avait déclaré à cette occasion qu’il aspirait à «relever tous les défis pour mettre le
secteur au niveau des standards internationaux dans un secteur de service public
stratégique». Il restera en poste jusqu’en juin 2016, avant de remettre les clefs de son
département à Abdelkader Ouali. Moins d’une année plus tard, il revient donc au ministère
des Ressources en eau qu’il a géré pendant quatre années. Titulaire d’un diplôme
d’ingénieur d’Etat en travaux publics de l’Ecole nationale des travaux publics et d’un
Certificat d’études d’impact sur l’environnement à l’Ecole des Ponts et Chaussées de Paris
(France), Hocine Necib a entamé sa carrière en 1983 comme directeur de la direction des
infrastructures de base de la wilaya d’Alger. Né le 2 octobre 1956 à Boghni, dans la wilaya
de Tizi Ouzou, il a également occupé le poste de directeur de l’Eguva (1987), puis
Directeur de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat (DUCH) de la wilaya
de Béchar, directeur central pour l’exploitation et l’entretien routiers au ministère des
Travaux publics, directeur central chargé des routes, avant d’être nommé secrétaire général
par intérim au même ministère. Le président de la République a nommé, jeudi 25 mai
2017, les membres du nouveau gouvernement, conduit par le Premier ministre,
Abdelmadjid Tebboune. Certains ministres ont quitté de manière inattendue le
gouvernement, d’autres ont fait une entrée tout aussi inattendue. D’autres encore, à l’instar
du ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, reviennent sans grande surprise.